1. Le logiciel reference en chimie numérique
2. Nombreuses possibilités de modélisation
3. Une gamme étendue de conditions détudes
4. Analyses poussées pour tout type de contenu
5. Logiciel multi-plateformes

Gaussian, le logiciel de chimie numérique d’étude et de modélisation moléculaire

 

Qu'est-ce que GAUSSIAN ?

 

Basé sur les lois fondamentales de la mécanique quantique, Gaussian vous permet de pronostiquer les énergies, structures moléculaires et fréquences de vibration de systèmes moléculaires complexes, et d'anticiper leurs propriétés chimiques. Molécules et réactions peuvent être étudiées dans une gamme étendue de conditions non seulement pour des espèces stables ou des composés complexes mais également pour des composés impossibles à observer expérimentalement, comme des intermédiaires éphémères ou des états de transition.


 


 

Études complètes des molécules et des réactions


Gaussian offre la possibilité de modéliser la réactivité et les spectres de grosses molécules (en particulier grâce à la méthode ONIOM en calcul multicouche), les propriétés magnétiques (déplacements chimiques, constantes de couplage RMN…) et les rotations optiques de molécules chirales.

Il permet également de modéliser les énergies, les couplages vibration/rotation et les spectres de vibration (Raman et NR) en s’appuyant sur des méthodes d’analyse de haute précision (G3 et CBS/QB3).
Gaussian permet d'étudier des composants et réactions à l’état gazeux, liquide ou solide (PCB). Par ailleurs les états excités peuvent être également analysés au travers d'un ensemble de méthodes éprouvées et largement reconnues (CASSCF, RASSCF, TDDFT, SAC-CI...).

Le logiciel propose enfin de réaliser des simulations de dynamique moléculaire basées sur la méthode ACMP (Atome Centered Matrix Propagation) afin d'explorer vos hypothèses de chemins réactionnels et de distributions d'états.



Prédiction & interprétation des spectres


La spectroscopie des états d’équilibre est l'un des outils fondamentaux pour étudier des structures moléculaires ainsi que des surfaces d'énergies potentielles pour différents états électroniques.
Cependant, l'interprétation de telles données expérimentales est généralement ardue, et demande le plus souvent des calculs considérables.

Gaussian vous offre deux outils incomparables dans ce domaine : La méthode DFT qui produit des descriptions de qualité des systèmes d'états excités (comparables à DFT pour l'état fondamental), et les analyses Franck-Condon et Herzberg-Guichet qui peuvent être employées pour calculer les amplitudes des transitions électroniques, des analyses de fréquence des états fondamentaux et excités. La combinaison des deux peut être utilisée pour traiter les transitions avec de grandes
forces d’oscillation et les transitions interdites. Des effets de solvatation peuvent être inclus dans ces modèles.

 

  Quoi de neuf dans Gaussian 16 ?

 

             -        Modélisation des états excités : Gaussian permet maintenant l’analyse des fréquences indépendamment du temps, avec les méthodes Hartree-Fock et DFT     méthodes, incluant notamment la méthode ONIOM électronique.

             -        Optimisation des études géométrique avec la méthode EOM-CCSD

             -        Modélisation de la résonnance spectroscopique Raman

             -        Un logiciel plus performant et toujours plus simple à utiliser :        

  • Recalcule automatique des constantes de force à chaque étape de l’optimisation de la géométrie des structures moléculaires
  • Un interfaçage avec des programme externes en langage fortran, C ou python
  • Des contraintes optimisées

             -        Gaussian supporte maintenant les système Linux NVIDIA K40 et K80

     

   Quoi de nouveau dans Gaussview 6 ?

        

  • Une optimisation de la construction et la manipulation des structures moléculaires
  • Une meilleure visualisation des résultats obtenus


 
.

 

  

Intéressé ? Essayez la démo ou achetez-le.